Livre de Bord – Président Pierre Mallet – Arcachon le 4 mai 2019.

Livre de Bord – Président Pierre Mallet – Arcachon le 4 mai 2019.

Météo Marine – Ciel chargé – Vent N/NW force 4 à 6 dans les rafales….

– 11h00 (GMT + 2), nous étions deux « vieux gréements bécistes » sur le ponton 12 du port de plaisance d’Arcachon, mais par un prompt renfort, nous nous vîmes une dizaine au départ du splendide « Pdt. Pierre Mallet ».

 

L’équipage était au complet pour affronter la mer et les flots avant d’aller rejoindre nos amis de « lArgoNotes »  au mouillage devant le Camp Américain côté Cap-Ferret.

Jacky, le skipper chevronné (un ancien du BEC Natation) et ses deux équipiers expérimentés Eric et Martine nous firent une démonstration de leurs talents de Marins confirmés.

Virements successifs devant Arcachon pour remonter au près serré (angle de 30° à 40° par rapport  au vent).

 

 

Quelques vagues sournoises (surtout la 7ème…) mouillèrent le pont et les fonds de pantalons des moussaillons. La Dune du Pilat est dans notre étrave.

– Nous arrondissons la bouée de chenal située au sud du Grand Banc pour tirer un bord de rêve – Cap sur les Américains.

Les équipiers disciplinés sont humidement frigorifiés mais tiennent la route (pas de « gerbage » ni de vomissement pour donner à manger aux poissons…).

IL est 13h15 – Dans une manœuvre digne de la Coupe de l’América, nous abordions par son avant « L’ArgoNotes » et nous mettons à couple.

Sur « l’ArgoNotes« ,  l’apéro est déjà bien avancé… Qu’à cela ne tienne !!! Nous remettons ça dans une tournée générale où le Blanc et le Rosé de REAUT coule à flot (il ne pouvait en être autrement…). Dégustation des merveilleuse huitres de notre amie béciste Sylvie Latrille (Cabane 57 – Village de Piraillan). Un délice ostréicole local.

Le soleil fait gentiment son apparition et en ce lieu de mouillage d’une rare beauté, nous sommes à l’abri du vent. L’ambiance sur les deux Galions est chaude et fraternelle.       Du bonheur ! Rien que du bonheur !!!

Pour immortaliser cet instant fabuleux notre ami « Capt’n Jack » utilise un drone et prend des photos aériennes :

Le pique-nique nautique est somptueux. Chacun ayant porté des pâtés « maisons » et autres délicieux amuses gueules exotiques.

« Homme à la mer » – Par un « coup de queue de chien sournois » le bosco AC. Vannier nous fait un double salto arrière et tombe dans la patouille… Le courant est fort en cet endroit du chenal (marée montante – coefficient = 86…) – Dans un crawl digne de Florent Manaudou, Alain-Charles remonte le courant et s’agrippe au tableau arrière du « Pdt. Pierre Mallet ». Il ne peut remonter à bord que grâce à l’aide et l’assistance de deux équipiers. Sont costauds les gonzes !!!

 

Il fallait bien un gag pour clôturer nos agapes. Ouf ! Pas d’hydrocution… ; juste un peu frisquette la baignade « improvisée » (ça ; ce n’est pas sûr !!!).    

Le temps a suspendu le vol du drone et nous voilà en train de ranger le bateau  pour repartir naviguer vers Arcachon via un tour de l’île aux oiseaux.

Nous défilons devant les petits villages successifs de cette merveilleuse presqu’île. JP. Vergnolle (dit « ChiWaWa) nous fait savourer ses talents de barreur. Il est assisté à l’écoute de GV par Papi Jacques (dit aussi Capt’n Jack). A la stratégie et à la nav ; nos amis (grands marins devant l’éternel) – F. Tauzin, JC. Garen et JP. Larran,  prodiguent leurs conseils.

Jacky (le Chef de Bord) se régale. L’équipage (surtout les dames… – Cf. AM Discamps, A. Larrue, M. Malahar, C. Bouriat, G. Tauzin – j’en oublie et pas des moindres.. Elles voudront bien m’en excuser) assurent parfaitement les virements de bords.

Au portant, dans le grand chenal de l’ïle, « Pdt.Pierre Mallet » surfe sur la vague. Nous marchons à 6 – 7 nœuds dans un rugissant grondement de plaisir de ce fameux Galion de 7 tonnes. Jouissif !!!

Un grain nous prend par l’arrière (rassurez-vous nous l’avions vu venir….). Nous sommes trempés jusqu’à l’os. Temps de chien !

Virement lof  pour lof, nous embouquons le chenal qui nous permet de rejoindre le port d’Arcachon (cap Sud/Sud-est) -120/180). Au passage nous saluons les Cabanes Tchanquées.                                          Dieu que c’est beau !

Atterrissage devant le port de plaisance. Jacky a repris la barre – Manœuvre – Bout au vent – On affale Foc et GV. Super coordination des équipiers. Nous pourrons postuler pour régater pendant l’été.

Au moteur dans le goulet d’entrée. Cool ! – Nous sommes salués par des « touristes » admiratifs installés sur le môle devant la Capitainerie.   –  Hourra !    Hourra !

Ils reconnaissent là ces grands marins venus d’ailleurs.   C’est un fait : – l’aventure appartient aux amoureux et la mer ça fait toujours rêver (surtout ceux qui restent à terre….).

17h15 – Nous sommes confortablement amarrés au catway du ponton 12. Merci à toi Jacky et à tes deux matelots pour cette belle navigation sur notre merveilleux Bassin d’Arcachon ; qui n’a rien de commun avec ce que l’on peut (éventuellement…) voir dans le film « les petits mouchoirs ». Nous ne sommes pas « people » ou « bling-bling ». Nous sommes simplement et sans fioritures des amoureux du BEC et du Bassin d’Arcachon dans ce qu’ils ont d’authentiques et de réel.     Epuré !    Rien de clinquant…. Nature quoi !

Un grand BRAVO ! à tout l’équipage pour ce moment privilégié que nous pourrons raconter, un soir d’ hiver au coin de la cheminée,  à nos enfants et petits-enfants.

 

 

  Chansons ; car ça fait partie de notre culture     

Pour écouter ces belles chansons, merci de cliquer sur les liens ci-dessous :
>     Quinze Marins          > Le 31 du mois d’août
>  Les Copains d’abord

Salut la Marine à Voile !     & à bientôt pour de nouvelles aventures…

——-

Crédits Photos : –  François Tauzin dit aussi « Capt’n Cook »

Texte et Crédits Photos : –  Jacques Cougouille dit aussi « Papi Jacques ».